Le CARNET DE COMPÉTENCES (CIDC)

Les formations complémentaires vous permettent d’acquérir des compétences. Nous demandons à chaque doctorant de remplir, en cours de thèse, le Carnet Individuel De Compétences (CIDC) qui permettra de valider ces compétences.

C’est aussi un outil qui vous permet de synthétiser les autres compétences que vous aurez acquises pendant votre travail de recherche.

Le but d’un « Carnet de Compétences » est que le doctorant soit capable, à l’issue de son doctorat, de savoir définir quelles compétences ont été acquises en cours de la thèse.

En effet, lors d’un doctorat, les compétences peuvent être acquises par la Formation par la Recherche (pendant la réalisation du projet de thèse dans son laboratoire) ou par la Formation Complémentaire (suivi de formations complémentaires, voir ci-dessus). Toutes ces compétences peuvent être valorisées après le doctorat, et doivent donc figurer dans le carnet.

Avec cet outil, chaque doctorant sera préparé à un éventuel entretien d’embauche en dehors du monde académique, où il pourra mettre en avant ses qualités/compétences (en allant plus loin que la description des résultats obtenus lors de la thèse et des techniques qu’il maîtrise). Il pourra également servir à mieux cerner ses qualités s’il souhaite rester dans le giron du milieu académique.

Nous demandons à chaque doctorant de remplir, en cours de thèse, le Carnet Individuel De Compétences (CIDC) créé par E-S (téléchargeable en cliquant sur ce lien).

Pour pouvoir soutenir sa thèse, le doctorant devra donc déposer, en même temps que sa demande d’autorisation de soutenance ainsi que le formulaire de dépôt électronique de thèse, le CIDC rempli et signé par son directeur de thèse (il n’est pas obligatoire de remplir toutes les rubriques !), ainsi que la liste et les justificatifs de suivi des formations complémentaires ayant permis l’acquisition des compétences.