L’école d’hiver du Réseau des Zones Ateliers (http://www.za-inee.org/) est organisée cette année par la ZA Pyrénées Garonne (https://pygar.omp.eu/). 

Elle aura pour thème la transition agro-écologique des socio-écosystèmes. Elle se tiendra du 12 au 14/03/2024 dans la ville de Foix dans le territoire du PNR des Pyrénées Ariégeoises. Les écoles d’hiver du RZA sont ouvertes aux personnes en doctorat, post-doctorat.

Vous trouverez en PDF le programme détaillé. Le Réseau des Zones Ateliers finance l’école chercheur dans sa totalité, seuls les frais de déplacement sont à la charge des participant.e.s ou de leurs laboratoires.

Merci de vous inscrire sur le formulaire suivant avant le  23/02.

https://framaforms.org/ecole-dhiver-du-reseau-des-zones-ateliers-sur-la-transition-agro-ecologique-des-socio-ecosystemes

Voici le programme de formations de la MSHE pour le mois de février.  Les doctorants peuvent les comptabiliser dans les heures de formation obligatoires.

Quelque soit le format (présentiel ou distanciel) l’inscription reste obligatoire (lien ici).

– La formation “Optimiser sa recherche bibliographique grâce au Web of Science”, Webinaire par Louis ROBERT (SCD), le mardi 6 février de 14h à 16h.
Louis Robert du service commun de documentation de l’UFC propose une formation pour connaître les principaux usages du WoS :
– Quels sont les avantages de cet outil ?
– WoS, métriques et classement internationaux : comment sont utilisées les données et dans quels buts ?
– Comment faire une recherche bibliographique ?
– Comment élargir son champ de recherche ?
La formation comprendra des exercices pratiques de recherche bibliographique. Pré-requis : prévoir une liste de mots-clés.
 

– La formation “Dépôt d’archives ouvertes : Où ? Quoi ? Comment ?”, Webinaire par Marie GILLET (MSHE), le mardi 13 février de 10h à 11h.
Marie Gillet, éditrice et référente HAL à la MSHE, donne une formation pour vous aider à vous repérer dans les politiques de libre accès des éditeurs.
Vous souhaitez diffuser votre article sur une plateforme d’archives ouvertes, mais ne savez pas quelle version votre éditeur vous autorise à déposer ?
Grâce aux bases de données du DOAJ (Directory of Open Access Journals), de Sherpa Romeo et de Mir@bel, retrouvez les politiques de libre accès d’un grand nombre d’éditeurs et prenez connaissance des droits accordés par votre revue.

– La formation “Valoriser vos données de recherche “, dispensée par les documentalistes de Dat@UBFC, le jeudi 15 février de 11h à 12h, en salle 004 de la MSHE Ledoux.
Première session d’une formation partenariale MSHE et dat@UBFC.
 ous produisez des données et souhaitez davantage les documenter et les valoriser ? Vous souhaitez ouvrir vos données à votre communauté ? Vous voulez valoriser celles qui ne peuvent pas être ouvertes ?
Cette formation vous présentera tous les bénéfices de la science ouverte et plus particulièrement de l’ouverture de vos données de recherche. L’équipe de l’atelier de la donnée dat@UBFC vous transmettra les notions essentielles et vous accompagnera dans une démarche de description et de documentation de vos données pour aller vers une recherche plus transparente, accessible et reproductible. Nous vous présenterons ce que sont les métadonnées, ainsi que l’outil dédié à la communauté UBFC : un catalogue qui vous permettra de valoriser vos données de recherche au niveau national et international.
Cette formation se réalisera en 2 temps :
– Une première session introductive d’1h sous forme de présentation magistrale
– Une deuxième session de 2h sous forme de TP pour utiliser en pratique le portail de description des données de recherche dat@UBFC (réservée aux personnes qui auront suivi la première session). Elle aura lieu le 7 mars de 10h à 12h.

– L’atelier “SOS plan de gestion de données “, animé par les documentalistes de Dat@UBFC, le jeudi 15 février de 13h30 à 16h30, en salle 004 de la MSHE Ledoux.
Vous ne savez pas comment aborder la rédaction de votre plan de gestion de données ?
L’atelier SOS Plan de gestion de données est là pour répondre à vos attentes.
Animé par les documentalistes de l’Atelier de la donnée dat@UBFC, l’évènement se déroulera sous la forme d’une permanence au cours de laquelle vous pourrez poser vos questions, quel que soit votre niveau d’avancement dans la rédaction.
Les documentalistes pourront également vous conseiller, relire vos plans de gestion de données (PGD) et vous présenter DMP OPIDOR, l’outil d’aide à la rédaction de PGD développé par l’INIST-CNRS.


Tout le programme le programme 2023-2024 : https://mshe.univ-fcomte.fr/formations

Lien pour les inscriptions : https://mshe.univ-fcomte.fr/limesurvey/index.php/747567?lang=fr


L’UFR STAPS de Besançon a le plaisir de vous informer de l’ouverture de l’Appel à Communication Scientifique du congrès «XXIIème Journées d’études Francophones en Activité Physique Adaptée» (AFFICHE jpeg)

Ce congrès international se déroulera du 15 au 17 mai 2024 sur le campus de la Bouloie. Retrouvez toutes les informations sur https://jefapa2024-besancon.sciencesconf.org/

Les communications orales sont réparties en 8 thématiques :

– Cancer et APA

– Maladies métaboliques et APA

– Maladies neurodégénératives et APA

– Prévention et lutte contre la sédentarité

– Traumatologie, réhabilitation handicap et APA

– Déficiences intellectuelles, inclusion et APA

– Para sport

– Outils numériques et APA

Cet événement scientifique s’adresse aux enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants et professionnels de santé. A l’occasion du congrès, six prix de communication « jeune chercheur » récompenseront les trois meilleures communications orales et affichées 

En espérant vous voir nombreux à cet événement.

L’équipe d’organisation

Contact : jefapa.besancon2024@univ-fcomte.fr

ICE APPEL A CANDIDATURE 2024 (.doc)

 

Depuis 2019, la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec UBFC, finance le dispositif Itinéraire Chercheur Entrepreneur (ICE).

Afin de promouvoir l’émergence d’entreprises / organisations à forte valeur ajoutée sur le territoire régional, la Région Bourgogne Franche-Comté souhaite être en mesure d’identifier et de professionnaliser en amont les chercheurs ayant une volonté de s’inscrire dans ce type de projet. Cette démarche passe par un parcours intégrant une double compétence recherche et entrepreneuriat/management.

L’objectif de l’intervention de la région est de :

– financer un parcours intégrant une double formation recherche et entrepreneuriat/management. Il s’agit de supporter une double formation scientifique et entrepreneuriale en vue d’une création d’entreprise/organisation sur la base d’innovations de haute technologie, sociale, organisationnelle, commerciale ou de modèle d’affaire ;

– inciter des chercheurs à la valorisation de la recherche ou à la création d’entreprise en lien ou à l’issue de leurs travaux de recherche ;

– identifier et développer les projets de recherche susceptibles de s’inscrire dans un parcours d’entrepreneuriat à haute valeur technologique ou à titre exceptionnel de s’intégrer dans une start-up régionale désireuse de s’ouvrir à un nouveau marché ou à une nouvelle activité.

– favoriser l’emploi de jeunes chercheurs au sein d’entreprises régionales.

Pour cela, un appel à candidatures est lancé pour 2024 à destination des laboratoires de recherche régionaux. Les bénéficiaires de cette intervention sont les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, instituts ou organismes de recherche, Centre Hospitalier Régional Universitaire, Centre Hospitalier Universitaire, Centre Georges François Leclerc, Arts et métiers Cluny-AMVALOR.

Deux parcours distincts peuvent être financés :

– Parcours thèse sur 36 mois : subvention plafonnée à 117 000 € ;

– Parcours post-doctorat sur 12 mois : subvention plafonnée à 50 000 €.

Les phases du concours sont les suivantes :

Le concours se déroulera en deux phases, communes pour la sélection des doctorants et des post-docs.

Phase 1 : sélection des projets par la Région Bourgogne Franche-Comté en coordination avec UBFC

La date limite d’envoi de la fiche projet jointe à cet appel est le 8 mars 2024 à 12h.

Une commission Région Bourgogne Franche-Comté / UBFC fera la sélection des projets ouverts à l’audition des candidats le 26 mars 2024. Les porteurs seront prévenus à la suite de la réunion de sélection.

Phase 2 : sélection des candidats / projets

La date limite d’envoi des CV des candidats est le 3 mai 2024.

Jury de sélection des candidats : 21 mai 2024 à Dijon (en alternance avec Besançon pour les années suivantes).

Ouverture campagne inscription formation de concepteur d’’expérimentation animale

Les doctorants souhaitant s’inscrire devront vous soumettre leurs demandes, accompagnées du document « Parcours et Expériences ». Les demandes seront regroupées par unité de recherche et soumises au directeur d’unité qui donnera un avis et établira un classement des demandes.

La direction d’’unité (et non le doctorant) transmettra ses avis et son classement à l’ED-ES à l’adresse suivante : Christelle.Barbier@u-bourgogne.fr


Lien pour accès à la procédure complète : https://e2s.ubfc.fr/wp-content/uploads/sites/42/2023/01/procedure-complete.pdf


La date limite de retour des dossiers est fixée au 31 janvier 2024.

Appel à projets 2024 Cn2r

Le Centre national de ressources et de résilience (Cn2r) lance l’édition 2024 de son appel à projets pour le financement d’une dernière année de doctorat et de deux post-doctorats.

Le Cn2r est un groupement d’intérêt public constitué entre 6 ministères, le CNRS, l’ENM, le CHU de Lille et l’AP-HP, avec pour mission principale d’approfondir et de diffuser les connaissances sur les psychotraumatismes.

Nous finançons depuis 5 ans des projets de recherche afin de valoriser l’avancée des connaissances sur les psychotraumatismes et la résilience, quelle que soit la discipline. En plus de la bourse de dernière année de doctorat (44 000 €) et de post-doctorat (121 000 €), nous lançons cette année un deuxième financement de post-doctorat (121 000€) en partenariat avec la MIVILUDES sur la thématique de l’emprise sectaire.

Les candidats peuvent postuler jusqu’au 3 mars en déposant leur lettre d’intention sur notre site : https://cn2r.fr/je-suis-chercheur/financer-mon-projet/

Appel à candidatures de la Fondation Ginkgo pour l’environnement en vue de financer des thèses de recherche sur la biodiversité

Termes de référence (PDF)

Créée en 2020 et abritée par la Fondation de France, la Fondation Ginkgo pour l’environnement a pour objectif de soutenir des projets dans le domaine de la préservation de la biodiversité et de la lutte contre le réchauffement climatique.

A partir de 2024, la Fondation Ginkgo souhaite financer deux bourses de thèses de recherche visant une meilleure connaissance de la biodiversité et/ou des moyens d’atténuation de la crise qu’elle rencontre.

Pour ce faire, elle lance un appel à candidatures auprès des superviseurs de thèses dont le projet rentre dans ce champ. 

Concrètement, la Fondation Ginkgo propose de financer le salaire des deux doctorants pendant les trois années de thèse. 

En pièce jointe, vous trouverez un document qui détaille la démarche, les sujets de thèse visés, le calendrier, les critères de sélection.

 

Si vous souhaitez candidater, merci de nous le faire savoir par un court message exprimant votre intérêt ; nous vous enverrons alors le dossier de candidature, que vous devrez ensuite nous faire parvenir, dûment complété, au plus tard le Vendredi 29 Mars 2024 à 23h59 – toujours par mail à cette même adresse: bourses@fondationginkgo.com

 

Les sujets de recherche pourront être les suivants :

– la connaissance de la biodiversité,
– la compréhension de son fonctionnement,
– l’étude des conditions du maintien de son potentiel évolutif,
– la connaissance de ses réactions à des menaces ou facteurs de stress,
– les moyens d’atténuation de son érosion,
– la connaissance et la favorisation de ses capacités de résilience,
– la recherche de leviers d’adaptation aux pressions dont elle fait l’objet,
– …
Sans obligation, parmi ces thématiques, les thèses candidates pourront aussi :
– étudier les dimensions humaines (anthropologiques, sociologiques, politiques, etc.)
des enjeux de gestion, conservation ou dégradation de la biodiversité.
– adopter un angle sectoriel ; par exemple sur les liens entre biodiversité et agriculture,
ou industrie, habitat, transports, tourisme, etc.

Critères d’évaluation

Chacun des projets sera évalué sur 4 critères :

1) Intérêt scientifique du projet
Notation de 0 à 10. Pondération : 50% de la note finale
La thématique abordée semble-t-elle importante, source d’avancées significatives pour la
recherche sur la biodiversité ? Quel est le degré d’innovation du projet ? Quelle place dans la
communauté scientifique internationale travaillant sur la biodiversité ?
Les projets les moins bien notés seront ceux portant sur un sujet déjà largement exploré ; a contrario,
les projets les mieux évalués présenteront des objectifs innovants, soutenus par des équipes
compétitives et sujets à de potentielles collaborations, ils permettront des avancées innovantes sur la
biodiversité ; et pour certaines, attendues par la communauté scientifique.

2) Supervision du projet et potentiel d’apprentissage
Notation de 1 à 10. Pondération : 20% de la note finale
Quelle est la qualité du superviseur (ou de l’équipe) encadrant la thèse : le CV du superviseur
(ou des membres mentionnés de l’équipe) fait-il montre d’expertise dans le sujet, de
renommée internationale, d’historique positif en termes d’encadrement de doctorants ou post
doc, etc. ? Le projet va-t-il permettre de former efficacement le doctorant au cours des années
d’étude, en vue de devenir un chercheur expert dans son domaine et rigoureux dans son
travail ?
Un encadrement peu significatif, ou peu qualifié, sera faiblement noté. Les évaluateurs rechercheront
les dossiers portés par un superviseur renommé, expérimenté, au CV démontrant une expertise
importante et reconnue du sujet de la thèse ; et dont l’historique de supervision de thèses, ainsi que la
robustesse de l’accompagnement prévu, faciliteront un apprentissage efficace pour le doctorant.

3) Faisabilité : soutien de l’organisme / encadrement logistique du projet
Notation de 1 à 10. Pondération : 15% de la note finale
Y a-t-il des risques potentiels sur la faisabilité du projet : en termes de financement, sur la
nature des expérimentations prévues (techniques nouvelles), la logistique, etc. ? Le cas
échéant, quelles sont les mesures prévues d’atténuation par l’organisme au sein duquel seront
abrités les travaux ?
Des zones d’ombres sur les moyens technologiques, logistiques ou financiers employés, ou d’éventuels
risques sociétaux ou environnementaux voire géopolitiques, viendront pénaliser l’évaluation. A
l’inverse, le Comité favorisera un dossier dont les ressources dédiées apporteront un appui fort,
expert, sécurisant, au projet pour que soient réalisés et diffusés les travaux dans les meilleures
conditions possibles.

4) Communicabilité du projet
Notation de 0 à 10. Pondération : 15% de la note finale
Quel est le potentiel de communication envers la communauté scientifique et le grand public,
durant les travaux et à l’issue de la thèse ? Les objectifs du projet sont-ils compréhensibles,
même pour un non-sachant, avec un séquencement clair des travaux le long des 3 ans de
travail ?
Un projet sera faiblement noté s’il est peu compréhensible (au-delà des éléments techniques), s’il
présente un risque important d’effet tunnel (absence de résultats intermédiaires), ou une difficulté
manifeste de communication. Le Comité évaluera en revanche favorablement un projet s’appuyant sur
des objectifs explicites, à même d’être communiqués à – et suivis par – des personnes non averties.

La Fondation L’Oréal, en partenariat avec la Commission nationale française pour l’UNESCO et l’Académie des sciences, est heureuse de vous annoncer l’ouverture de l’appel à candidature de l’édition 2024 du programme Jeunes Talents France L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

 

Créé en 2007, ce programme a pour objet de révéler et récompenser de jeunes chercheuses talentueuses. A ce jour, 405 jeunes femmes ont bénéficié d’une dotation L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science. 

 

Cette année encore, la Fondation L’Oréal remettra 35 dotations en France, dont 5 au minimum seront dédiées à des chercheuses effectuant leurs travaux de recherche dans les Outre-mer.

–                 d’un montant de 15 000 € chacune à des doctorantes,

–                 d’un montant de 20 000 € chacune à des post-doctorantes.

 

Nous vous sollicitons afin de bien vouloir diffuser cet appel à candidature au sein de votre établissement ou de votre réseau et ainsi, encourager de nombreuses chercheuses aux profils divers à soumettre leur dossier.

 

Pour cela, nous vous adressons le lien vers la plateforme digitale du programme sur laquelle les candidates peuvent postuler www.forwomeninscience.com.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature : lundi 26 février 2024.

Documents (format PDF)

 

L’INRAE propose une formation (distanciel possible) – détail dans le document (word)

L’objectif est de sensibiliser les doctorants aux démarches d’expertise et de prospective en éclairage de la décision et du débat publics.

Éclairer les questions d’ordre sociétal que se posent les décideurs, et plus largement l’ensemble des parties prenantes et des citoyens, est une des missions de la recherche publique. C’est dans cette optique que la Direction de l’Expertise scientifique collective, de la Prospective et des Études (DEPE) d’INRAE conduit des exercices pluridisciplinaires et collectifs en réponse à des demandes venant de commanditaires publics, principalement les ministères en charge de l’agriculture et de l’environnement.

Méthode :

Nous utiliserons des méthodes de pédagogie active. Les deux journées alterneront des phases d’apports théoriques, de témoignages et d’ateliers de mise en situation. La coopération entre doctorants et les interactions avec les formateurs et intervenants sont privilégiées. L’équipe de la DEPE est fortement mobilisée pour présenter les méthodes et encadrer les ateliers ; des chercheurs et des commanditaires issus des pouvoirs publics interviendront également.

Il sera demandé aux doctorants de préparer la session à partir de quelques lectures et vidéos qui les sensibiliseront aux méthodes et thématiques abordées.

Inscription et contacts

Inscription : https://framaforms.org/questionnaire-dinscription-a-la-formation-doctorale-depe-des-29-et-30-mai-2024-1638278651  

Nous vous demanderons également votre CV, utile pour la construction des groupes.

 

Guy Richard, directeur de la DEPE : guy.richard@inrae.fr

Tel : 33 (0)1 42 75 94 33 (Paris) ou 33 (0)2 38 41 78 41 (Orléans) ou 33 (0)6 83 39 01 28

 

Catherine Donnars, coordination de la formation : catherine.donnars@inrae.fr

Tel 33 (0)1 42 75 95 26 ou 33 (0)6 37 22 89 21

 

Ouverture de la Campagne pour les  Contrats Doctoraux Handicap 2024
 
La campagne « contrat doctorat handicap » estreconduite pour 2024. L’objectif de cette campagne est de favoriser la poursuite d’études au niveau doctoral des étudiants et étudiantes en situation de handicap.
Axe fort de la politique du ministère en matière d’inclusion, cette campagne permet le financement de 30 contrats sur 3 ans. Un contingent de 180 mois de prolongation est également prévu. Il est exclusivement réservé aux contrats accordés par le ministère lors de la campagne 2021, pour tenir compte de situations scientifiques et, ou personnelles spécifiques.
L_e dispositif engageant les établissements à financer un ou des contrats doctoraux fléchés « handicap » sur ressources propres est reconduit. Cette recommandation vise à encourager les établissements d’enseignement supérieur à déployer une politique toujours plus inclusive.
Les candidatures seront instruites par le Comité Scientifique « Doctorat Handicap », composé des conseillers scientifiques placés auprès de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion p·rofessionnelle. Les demandes de prolongation seront instruites selon les mêmes modalités.
Le Comité Scientifique évalue en premier lieu la qualité des projets et leur adéquation avec leurs conditions de réalisation et d’encadrement. Les avis argumentés du directeur de l’école doctorale, du/des directeur(s) de thèse et de l’unité de recherche sont des éléments d’appréciation importants. Le Comité Scientifique veille également à l’équilibre entre lés contrats financés par le ministère et les contrats financés par un établissement au fil des années.
Dans le cas où plusieurs dossiers de candidature seraient déposés, ils doivent être classés puis transmis par l’établissement qui recense l’ensemble des dossiers du site, ou à défaut par l’établissement d’inscription des candidats au doctorat.
 
Cette campagne est gérée par le département« Défis sociétaux et environnementaux» qui est à votre disposition pour toute question. Ses modalités seront précisées sur le site du ministère et détaillées lors d’un webinaire prévu mercredi 7 février 2024 entre 9h30 et 11 h30.

Le calendrier fixé est le suivant:
 
Dépôt des candidatures entre le lundi 18 mars à partir de 12h jusqu’au lundi 13 mai, 17h date et heure limite de dépôt.
 
Réunion du comité scientifique mi-juin

Transmission des résultats à partir du 24 juin.

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint (doc) la note DGRH relative à l’organisation de la campagne 2024 de qualification aux fonctions d’enseignants-chercheurs.

Le calendrier des opérations de qualification pour la session 2024 sera également mis en ligne à compter de ce jour sur le portail Galaxie des personnels du supérieur.

Dans le cadre de l’Alliance FORTHEM, et plus spécifiquement du projet FIT FORTHEM, qui a pour but d’accompagner l’Université de Bourgogne, ainsi que les 8 autres établissements membres de l‘alliance FORTHEM (Université de Valence en Espagne, Université de Palerme en Italie, Université Johannes-Gutenberg en Allemagne, University of Latvia à Riga, Université d’Opole en Pologne, Université de Jyväskylä en Finlande, Université de Sibiu en Roumanie et Université d’Agder en Norvège) à être plus opérationnel en matière « d’europeanisation » de leurs activités R&I (Formation recherche, transferts etc..), nos collègues allemands de l’Université de Mayence organisent une semaine de conférence dédiée aux jeunes chercheurs et chercheurs en début de carrière, avec la participation et l’intervention de plusieurs experts des 9 universités de l’Alliance.
 
Cette semaine sera l’opportunité pour les jeunes chercheurs d’échanger avec leurs homologues, d’acquérir de nouvelles connaissances et bonnes pratiques dans des thématiques telles que : visibilité internationale en tant que jeune chercheur, subventions disponibles, expériences internationales, etc.
 
 
 
 

Les résultats du vote aux élections pour vos représentants au conseil sont les suivants:

 
Votes pour les représentants doctorants au conseil de l’ED ES
Les résultats du vote aux élection pour des représentants doctorants au conseil sont les suivants:
Nombre de votants : 134
Nombre de voix exprimées pour la liste commune : 126
Nombre de voix non exprimées : 8

La liste commune est donc élue.

Titulaires:
BARBUSSE Denis, , Dijon (1ère année) CAPS
, Dijon
COT Sophie,(1ère année) Chronoenvironnement
, Besançon
DUBOIS Eline (1ère année) Chronoenvironnement
, Besançon
HAYDAR Joulia, (2ème année)  CSGA
, Dijon
TORRES Julie, (1ère année) LEAD , Dijon


Suppléants:

GAILLOT Susie, (2ème année) ChronoEnvironnement , Besançon

GOERLINGER Alexandre, (1ère année) Biogéosciences
, Dijon
LESVEN Jonathan,  (2ème année) ChronoEnvironnement , Besançon

 
La direction de l’ED remercie les doctorants votants pour leur mobilisation, signe d’une marque de confiance pour leurs nouveaux élus, et félicite les élus !